Les voitures de James Bond

 

Toutes aussi mythiques les unes que les autres, les voitures de James Bond font partie intégrante du film. Bourrées de gadgets, elles sont capables de tout. Ces bijoux de technologie, souvent vendues aux enchères pour des sommes astronomiques, sont très recherchés par les (très riches) collectionneurs, quand ces dernières sont encore en état.

De nombreuses marques y ont eu le droit, et il est même arrivé que les ventes décollent sur un modèle en particulier. On pense notamment au film Goldeneye ou une BMW Z3 fait son apparition. Elle a permis à BMW d’enregistrer une forte hausse des ventes sur ce modèle : un cabriolet Z3 bleu.

Combien ont été pulvérisées ? Un certain nombre. Le budget automobile engrangé par les films de James Bond est ahurissant. Notons tout de même que l’Aston Martin DBS de Casino Royale a battu le record du nombre de tonneaux enchaînés !

Voici la liste des différentes voitures utilisées (et / ou fracassées) par James Bond.

 

 

AMC

Marque américaine peu connue, il nous arrive de rencontrer quelques fois en France des AMC Pacer. Ce sont littéralement des pots de yaourt V8. C’est cette même marque qui a fait son apparition dans « L’homme au Pistolet d’Or » de 1974, avec le modèle Coupé Hornet.

 

 

 

 

Alfa Romeo

Rageuses comme personne, Alfa Romeo se devait bien une apparition dans les James Bond ! On retrouvera la marque italienne dans « Octopussy » tourné en 1983, il s’agira d’une magnifique Alfetta GTV6 dont le bruit et la conduite ont certainement du en surprendre plus d’un.

 

 

 

 

Aston Martin

Aston Martin, le luxe et la classe à l’anglaise, pays d’origine de ce fameux James. De nombreuses apparitions d’Aston Martin sont à noter. La première dans « Goldfinger« , sorti en 1964, année de production de l’Aston Martin DB5, la star du film.

 

 

 

 

Aston Martin continuera son show jusqu’au tout dernier James Bond en date, Skyfall, où la même DB5 est présente. Elle se fera d’ailleurs cribler de balles dans le film. Rassurez-vous, ce n’est qu’une maquette.

Outre cette DB5, la firme anglaise fera son apparition dans d’autres films tels que « Au Service Secret de sa Majesté » dans lequel une sublime DBS Vantage de 1968 sera montrée.

Et voici une liste récapitulative des Aston Martin présentes dans les James Bond :

  • Aston Martin DB5 : Goldfinger, Opération Tonnerre, Goldeneye, Demain ne meurt jamais et Skyfall

  • Aston Martin DBS : Casino Royale, Quantum of Solace

  • Aston Martin DBS Vantage 1968 : Au Service Secret de sa Majesté

  • Aston Martin V8 Volante : Tuer n’est pas jouer

  • Aston Martin V12 Vanquish : Meurs un autre jour

Beaucoup d’Aston Martin. C’est normal, c’est un film anglais.

 

 

 

 

Bentley

Encore une marque britannique pour accompagner l’espion anglais, Bentley n’a fait qu’une seule apparition dans le deuxième film de toute la saga James Bond : Bons Baisers de Russie. Il s’agit d’une belle Bentley MkV de 1940.

 

 

 

 

BMW

La marque à l’hélice a tout de même été bien sollicitée dans les James Bond. Avec trois apparitions, elle aura quand même aidé BMW à faire grimper les ventes de la Z3 que l’on aperçoit dans Goldeneye. C’est un tout autre sort qui sera réservé aux deux autres BMW utilisées. Une magnifique 750iL E38 radiocommandée par 007 terminera, lancée depuis le dernier étage d’un parking, dans une concession Avis dans « Demain ne meurt jamais« .

Quant à la BMW Z8, le plus prestigieux des coupés BMW, elle sera tout simplement coupée violemment en deux dans « Le Monde Ne Suffit Pas« .

 

 

 

 

Citroën

Oui, même les voitures françaises y ont eu droit ! Surtout une en particulier, le symbole de l’automobile française : la Citroën 2CV. Maltraitée comme il se doit, elle continuera à rouler après s’être renversée sur le côté, après avoir dévalé un ravin en tonneaux, et après avoir sauté au dessus d’une Peugeot 504, tout ça « Rien Que Pour Vos Yeux« .

Une icône comme on l’aime !

 

 

 

 

Ford

Les Ford européennes n’ont jamais vraiment eu la cote en termes de sportivité. Alors pour marquer le coup et changer des cascades et des destructions habituelles, Ford dévoile sa toute dernière Mondeo dans le film Casino Royale en 2006. Un moyen percutant pour montrer que Ford reste un modèle de l’automobile.

Ford fait une autre apparition quelques années plutôt dans « Les Diamants sont Eternels » avec une sublime Mustang Mach 1 de 1971 qui, comme la Mondeo, restera dans son état (presque) normal.

 

 

 

 

Jaguar

Aston Martin ne pouvait pas être la seule marque anglaise à se présenter dans les James Bond. Cela dit, la firme féline ne fera qu’une seule apparition, et ce sera dans Skyfall, le dernier né de la saga de 007. Une magnifique Jaguar XJ dont le bruit trahit un doux V8 5.0, et non pas une version diesel. Elle ne subira qu’un trottoir. Une broutille par rapport aux autres voitures.

 

 

 

 

Lotus

Les Lotus, en plus d’être anglaises, sont les voitures les plus « gadgétées » des films James Bond. Il faut dire que transformer une Lotus Esprit Série 1 en sous-marin n’est pas commun. Cette dernière fera son show dans « L’espion qui m’aimait »

Une autre Lotus Esprit, ornée de bandes rouges « turbo » évoquent tout de suite plus de « dynamisme » et d’action. Ce sera chose faite, puisqu’elle explose littéralement suite à la tentative d’une effraction, tout cela « Rien Que Pour Vos Yeux », encore. Ce sera la Citroën 2CV précédemment citée qui remplacera le bolide.

 

 

 

 

Renault

A l’habitude des voitures françaises dans la saga James Bond, ce ne sont pas des bêtes de courses qui sont employées. C’est le cas lors d’une course poursuite dans« Dangereusement Votre » entre un parachute et un taxi volé par l’agent britannique : uneRenault 11 TSE. Comme la 2CV, elle sera maltraitée au point d’être coupée en deux dans le sens de la longueur par une barrière de sécurité, puis dans le sens de la largeur par une BMW Série 3 E21. Elle affiche ainsi la solidité et la robustesse des voitures françaises face aux allemandes.

 

 

 

 

Sunbeam

Sunbeam est une marque anglaise connue principalement pour sa compétition. C’est la première voiture britannique à remporter un Grand Prix. De plus, la marque établira un record de vitesse en 1927 à Daytona à 326 km/h. Très beau palmarès ! C’est dans le tout premier film de la saga 007, « James Bond contre Dr. No » que Sunbeam fera son apparition. Une Alpine Série II de 1959 qui conservera son état d’origine à la fin du film. Sûrement parce qu’il s’agissait du tout premier.

 

 

 

 

Toyota

La firme japonaise, et d’ailleurs la seule parmi tous les James Bond, a produit un petit coupé sportif du nom de 2000 GT. A l’origine, elle n’était censée exister qu’en coupé, mais lors du tournage, la production a appelé Toyota pour produire ce seul et unique exemplaire deToyota 2000 GT en version Cabriolet pour le tournage du film « On ne vit que deux fois ». Cet exemplaire est bien évidemment hors de prix.

 

 

 

 

La saga James Bond continuera certainement de persévérer, mais avec quelles voitures ? Seront-elles toutes détruites ? On attend impatiemment la sortie d’un nouvel opus.