Polo GTI 2015 : entièrement nouvelle

 

Fraîchement restylée, la Polo n’échappera pas à la version sportive qu’est la GTI, mais la petite musclée de Volkswagen cache bien son jeu.

Bien que la Polo restylée et la non-restylée soient très proches esthétiquement et mécaniquement, il n’en est rien de la Polo GTI qui adopte un tout nouveau moteur. Cette dernière sera parmi les nouveautés Volkswagen lors du Mondial de l’Auto 2014.

Voici la nouvelle Polo GTI.

Des changements esthétiques ?

Soyons francs, il y en a, mais de très minimes : c’est une habitude que Volkswagen entreprend lorsqu’il s’agit de restylage. Les changements notables que l’on trouvera dans la nouvelle Polo GTI sont essentiellement centrés sur la face avant.

Le bouclier avant est totalement revu, notamment avec l’énorme prise d’air qui adopte dorénavant la forme trapézoïdale des versions R de Volkswagen. Elle se débarrasse de la série de LEDs qui entouraient les phares pour dorénavant adopter la continuité de la ligne rouge en dessous de la calandre, nous rappelant très clairement les Golf GTI.

Campée sur d’immenses jantes, la belle Polo GTI ne passe pas inaperçue de profil, notamment avec l’ajout des badges GTI sur les ailes avant.

L’arrière quant à lui n’a pas été touché, et reste strictement identique à la précédente génération.

En revanche, on retrouve quelques légers changements à l’intérieur. Le nouveau volant offre un maintien meilleur, car plus épais, et montre un méplat plus important. La sellerie quant à elle reste à l’image des GTI de Volkswagen de toujours : à carreaux. La finition intérieure est plus poussée, et laisse même entrevoir des touches de noir brillant pour éclaircir la sobriété bien connue chez Volkswagen.

 

 

 

 

Sous le capot, un changement radical

Si les retouches esthétiques sont minimes, il n’en n’est rien pour le moteur. Ce dernier troque son petit 1.4 TSI de 180ch emprunté à la Fabia RS pour reprendre le bloc 1.8 TSI de l’Audi A3 et le pousse pour l’occasion jusqu’à 192ch.

400 centimètres cubes de gagnés pour un changement radical, faisant passer le couple de250 à 320Nm, permettant de catapulter les 100 km/h en seulement 6.7 secondes, contre 7.0 pour l’ancienne génération (certes c’est peu, mais la barre des 7 secondes est symbolique) !

Grâce à ces performances, la petite GTI est capable de filer, selon la marque, à 236 km/h. De quoi provoquer des syncopes chez certains utilisateurs d’autoroutes allemandes.

Autre immense nouveauté, Volkswagen met enfin à disposition une boîte manuelle 6-rapports, et ne contraint plus la clientèle à choisir la boîte DSG7. Alors certes, une Clio RS ou une 208 GTi reste plus puissante. Mais avouons que la boîte manuelle est sérieusementun argument de taille.

 

 

 

 

Présentée lors du Mondial de l’Auto 2014, la petite Volkswagen débarquerait dans les concessions début 2015, bien qu’aucune information tarifaire n’ait été communiquée.