Plaque d'immatriculation : les règles

 

 

 

La loi qui régit les plaques d’immatriculation ne rigole pas. De nombreuses règles sont à respecter et laissent donc peu de place à la créativité, l’originalité et la personnalisation de ces dernières… Même si de nombreux sites proposent de personnaliser ses plaques, sachez que vous encourrez des amendes élevées !

 

Ce que dit la loi sur les nouvelles plaques d’immatriculation

 

Sur le site du gouvernement, il est clairement spécifié que « Tout véhicule à moteur à l’exception des matériels de travaux publics doit être muni des 2 plaques portant le numéro d’immatriculation assigné au véhicule. Ces plaques doivent être fixées en évidence de manière inamovible à l’avant et à l’arrière du véhicule et être conformes à un modèle homologué. Tout manquement à cette obligation est sanctionné. » Mais saviez-vous que vos plaques d’immatriculation doivent respecter un certain nombre de règles bien précises ?

 

Les nouvelles plaques d’immatriculation

 

Depuis 2009, le changement de plaques d’immatriculation grandit de jour en jour. Aussi, lors de l’achat d’une voiture, neuve ou d’occasion, vous devez systématiquement avoir ces nouvelles plaques. Le numéro d’immatriculation attribué à une voiture le restera jusqu’à sa destruction. Autant à l’avant qu’à l’arrière, la plaque d’immatriculation doit être de couleur blanche et comporter obligatoirement à gauche le drapeau de l’Union Européenne et la lettre « F » en dessous, au milieu le numéro composé de deux lettres, trois chiffres, deux lettres (en noir et séparés par des tirets), et à droite le numéro du département avec l’emblème de la région (mais reste libre de choix de la part de l’acquéreur puisqu’il n’apparaît pas sur la carte grise et peut être changé à tout moment). Sachez que vos plaques doivent toujours être visibles et lisibles… au risque de prendre 750 € d’amende !

 

 

 

 

Les fioritures et l’originalité ne sont pas de mise

 

Le gouvernement ne rigole pas avec les plaques d’immatriculation ! Il faut savoir que si vous souhaitez changer le numéro du département de votre voiture acquise dans un autre département que le vôtre, vous êtes obligé de refaire vos plaques. Et le coût des plaques en dissuade plus d’un ! On est alors tenté de camoufler le numéro de département et l’emblème de la région avec des stickers… Mais sachez que cette pratique est interdite et à proscrire si vous ne souhaitez pas vous acquitter d’une amende pouvant aller jusqu’à 135€ ! Vous pouvez cependant un peu « tricher » en achetant un autocollant qui s’adapte parfaitement à la taille de l’ancien. De nombreux sites proposent ce type d’arrangement. Quoi qu’il en soit, votre plaque doit avant tout rester lisible et ne pas être cachée ou salie sous peine de prendre une amende salée. Si vous tenez vraiment à changer le numéro de département, assurez-vous de mettre un autocollant de votre département et région sans pour autant vous amuser à y coller la tête de Mickey, ce n’est pas sûr que la Police apprécie… Oubliez également les écritures en italique ou autre type de polices peu lisible