Comment acheter une voiture d’occasion en Allemagne ?

 

Pour trouver une voiture d’occasion en Allemagne il existe différents sites internet de petites annonces automobiles tel que www.automobile.fr (plus communément appelé mobile.de) ; www.autoscout24.fr , etc.

Après avoir repéré un véhicule pouvant vous convenir, il vous est nécessaire d’entrer en contact avec le vendeur afin de vous renseigner sur son équipement, son état, etc. L’idéal est de vous faire épauler par un interlocuteur bilingue à défaut appuyer-vous sur les outils tels que Google Traduction.

Une fois votre véhicule choisit et les doutes levés, la prochaine étape consiste à passer commande. En Allemagne, la commande se formalise par la signature d’un « contrat ». Pour ce faire, le vendeur est susceptible de réclamer une copie de votre pièce d’identité.
C’est à ce moment que vous définirez ensemble les modalités de paiement et de livraison.

 

 

Comment payer votre voiture en Allemagne ?

En terme de paiement, le vendeur exigera dans la majorité des cas le versement d’un acompte (de 10 à 30% du montant TTC). Il est préférable de procéder à cet acompte par virement afin de valider rapidement la commande. Il est bon de savoir que l’Allemagne ne possède que trois types de paiement : carte bleue, virement ou espèce ainsi pour le solde restant, prévoyez soit de l’espèce soit de procéder à un autre virement, dans ce cas sachez que les fonds devront être réceptionnés par le vendeur avant la date de livraison (délai moyen d’un virement à l’international : 3 à 6 jours selon la banque du destinataire).

Rapatrier la voiture d’Allemagne en France

En terme de livraison, il est nécessaire de demander au vendeur, les plaques de transit Allemandes (plaques « rouges » valables de 3 à 6 mois), car l’Allemagne ne permet pas de circuler avec l’immatriculation précédente. Vous n’aurez pas à vous soucier de l’assurance, car une assurance tiers est comprise à l’établissement des plaques de transit.

Le jour de la livraison, assurez-vous de récupérer l’ensemble des documents liés au véhicule à savoir : le Kfz-Brief et Kfz-Schein (la carte grise Allemande), le COC (certificat de conformité Européen) la facture de vente originale, le carnet d’entretien.
Procéder au contrôle du véhicule par rapport à l’offre initiale. L’idéal et de vous imprimer l’offre et de vérifier une à une les options attendues ainsi que les caractéristiques annoncées (kilométrage par exemple). N’oubliez pas de contrôler les indispensables à savoir : roue de secours ou compresseur, écrous antivol (si nécessaire), le double des clés, etc.
Vous êtes prêt à prendre la route…