Acheter une voiture d'occasion en Belgique

 

La Belgique, c’est comme en Angleterre. Le marché des voitures d’occasion est très fourni, et surtout, les voitures sont moins chères, même en tant que voitures neuves. A titre d’exemple, une Citroën C3 5-portes neuve coûte 9.990€ en Belgique, contre 13.300€ en France. Alors pourquoi les marques baissent leur prix comme cela ? Ils souhaitent avant tout séduire des ménages affectés par la crise.

Avantage par rapport aux voitures anglaises : Il n’y a pas d’habitude à prendre avec un éventuel volant à droite, ni de réglage de phares.

 

 

Le marché de l’occasion belge

 

C’est prouvé dans les annonces, les voitures belges sont moins chères, en général de 20% par rapport à la France. Avec tous les acheteurs potentiels qui traversent la frontière pour trouver la pépite d’occasion, la Belgique est devenue un supermarché (littéralement) pour voitures d’occasion. Des « expositions » y ont lieu les dimanches, où d’un côté on trouve les particuliers qui veulent vendre leur voiture, et de l’autre les éventuels intéressés qui n’hésitent pas à parcourir des dizaines, voire centaines de kilomètres pour trouver une voiture qui leur convient.

En dehors de ces réunions dominicales, il existe de nombreux sites internet qui répertorient les voitures d’occasion présentes en Belgique, tels que Vroom ou Auto Vlan. Contrairement aux voitures anglaises, les belges ne nécessitent pas de passage aux Mines.

 

 

 

 

Quelle procédure pour immatriculer une voiture belge en France ?

 

Tout d’abord, il faut savoir que les plaques d’immatriculation belges ne suivent pas le même régime que le SIV (Système d’Immatriculation des Véhicules) français. En France, ces dernières « appartiennent » à la voiture. Autrement dit, la voiture conserve ses plaques jusqu’à sa destruction. Dans le cas des voitures belges, les plaques appartiennent au propriétaire. Ce qui signifie que lors d’un achat d’une voiture Belge, il sera nécessaire d’acquérir des plaques de transit. Elles sont disponibles à la DIV (Direction pour l’Immatriculation des Véhicules).

Pour cela, le demandeur (donc non résident Belge) doit fournir plusieurs documents :

  • Justificatif de domicile

  • Preuve de souscription à une assurance du même temps de garde des plaques temporaires (max 6 mois)

Les demandes de plaques transit se font uniquement aux guichets Transits.

Autre alternative, il est possible de ramener la voiture sur une remorque, auquel cas elle n’aura pas besoin de plaques de transit.

Concernant les pièces à fournir, il s’agit des mêmes que celles demandées pour les voitures anglaises. Vous aurez besoin dans un premier lieu d’un quitus fiscal, dont voici les documents à fournir :

  • Pièce d’identité valide

  • Justification de domicile (quittance de loyer, facture de téléphone ou d’électricité) datant de moins de 3 mois

  • Certificat de vente ou facture d’achat si la voiture a été achetée à un professionnel

  • Formulaire Rose (équivalent de la carte grise)

  • Équivalent du certificat de non-gage anglais

Vous recevrez immédiatement et gratuitement un quitus de non fiscalité qui atteste que votre véhicule est exonéré des taxes. En revanche, si le véhicule a moins de 6 mois ou moins de 6.000km, il sera soumis aux 19.6% de la TVA.

 

 

 

 

Encore une fois comme les voitures anglaises, vous devrez ensuite vous munir d’uncontrôle technique valide, si le véhicule a plus de 4 ans. Il doit avoir moins de 6 mois.

Enfin, vous pourrez vous présenter à la préfecture avec les documents suivants pour obtenir votre carte grise :

  • Pièce d’identité valide

  • Justification de domicile

  • Contrat de vente anglais (certaines préfectures le demandent traduit en français)

  • Formulaire Rose

  • Quitus fiscal

  • Contrôle technique valide pour les véhicules de plus de 4 ans

  • Certificat de Conformité Européen. Le demander au constructeur de votre véhicule. Comptez une centaine d’euros environ

  • Certificat Officiel Car Pass. Il atteste du kilométrage de la voiture, et c’est un document officiel

Vous êtes prêt pour avoir votre carte grise française et vos plaque ! A vous de rouler.