Acheter et immatriculer une voiture en Angleterre

 

La première question que nous pourrions nous poser est la suivante : Pourquoi acheter une voiture en Angleterre ? Tout simplement parce que les voitures d’occasion là-bas sont très intéressantes, en termes de prix !

Mais alors qu’en est-il de la conduite à droite ? Il faut tout de même savoir que 40% de la population mondiale roule à gauche (donc avec volant à droite). C’est le cas par exemple de l’Angleterre, l’Afrique du Sud, l’Inde, l’Australie, le Japon… De plus, conduire à droite est très simple, et il ne faut que quelques minutes pour s’habituer. Seuls les dépassements deviennent plus stratégiques du fait du gros manque de visibilité.

Alors, acheter sa voiture en Angleterre, un bon plan ?

 

 

 

Le marché de l’occasion anglais

C’est un fait, les voitures anglaises sont moins chères. Ce sont des voitures qui ont été acquises neuves, mais très souvent en leasing ou achetées à crédit. Attention, des prix bas ne signifient pas spécialement que la voiture a été maltraitée.

Il existe de nombreux sites anglais tels que Gumtree ou AutoTrader qui recensent les voitures d’occasion britanniques. Après il est important de savoir que les voitures anglaises sont soumises à des normes qui sont différentes des normes françaises, et qu’acheter une voiture en Angleterre conduira dans tous les cas votre voiture à un passage au Mines.

 

 

 

 

Quelle procédure pour acheter une voiture anglaise ?

Pour faire immatriculer sa voiture achetée en Angleterre, sachez tout d’abord que vous avez parfaitement le droit de rouler avec un volant à droite. Cependant, il y a plusieurs documents à fournir.

La première démarche consiste à se fournir un quitus fiscal. Pour cela, vous devrez vous munir des documents suivants, et vous rendre au centre des impôts :

  • Pièce d’identité valide

  • Justification de domicile (quittance de loyer, facture de téléphone ou d’électricité) datant de moins de 3 mois

  • Certificat de vente ou facture d’achat si la voiture a été achetée à un professionnel

  • Carte grise anglaise

  • Équivalent du certificat de non-gage anglais

Vous recevrez immédiatement et gratuitement un quitus de non fiscalité qui atteste que votre véhicule est exonéré des taxes. En revanche, si le véhicule a moins de 6 mois ou moins de 6.000km, il sera soumis aux 20% de la TVA.

 

 

 

 

La deuxième étape consiste en l’obtention du contrôle technique, si le véhicule a plus de 4 ans. Il doit avoir moins de 6 mois.

Enfin, la dernière étape est un autre passage à la préfecture. Votre carte grise vous y sera remise sur présentation des documents suivants :

  • Pièce d’identité valide

  • Justification de domicile

  • Contrat de vente anglais (certaines préfectures le demandent traduit en français)

  • Carte grise anglaise (V5C) qui sert également de contrat de vente

  • Quitus fiscal

  • Contrôle technique valide pour les véhicules de plus de 4 ans

  • Attestation RTI de la Drire OU Certificat de Conformité Européen. Le demander au constructeur de votre véhicule. Comptez une centaine d’euros environ

  • Demande de certificat d’immatriculation, à remplir directement en préfecture

  • Facture de réglage des phares

Une fois la carte grise délivrée, vous n’avez plus qu’à faire poser vos nouvelles plaques pour pouvoir rouler en toute tranquillité avec votre anglaise récemment acquise.