Achat sur Internet : attention aux pièges !

 

 

 

Conseils pratiques

Professionnels ou particuliers, de nombreux vendeurs de véhicules pro­posent des offres alléchantes sur le net ! Séduisante, cette nouvelle façon de faire ses achats nécessite toutefois quelques précautions pour éviter les arnaques :

  • Vérifier que le site indique bien toutes les informations relatives à l’identité du vendeur (nom de la société et du gérant, coordonnées du siège, numéro de téléphone…). N’hésitez pas à compléter vos informations par l’intermédiaire d’autres sites ou auprès d’associations de défense des consommateurs.

  • Assurez-vous que les conditions générales de vente soient disponiblessur le site afin que vous puissiez les consulter avant l’achat.

  • Faites-vous envoyer avant l’achat toutes les informations utiles sur le véhi­cule (n° de série, photocopie du certificat de propriété, kilométrage, fac­tures…) et fuyez les vendeurs qui ne répondent que trop superficiellement à vos questions !

  • Renseignez-vous sur les conditions de paiement. N’envoyez jamais de montants importants vers l’étranger sans avoir vu le véhicule.

  • Imprimez tous les documents qui pourront être utiles en cas de problèmes (bon de commande, facture, conditions générales de vente, échanges de mails).

Pour plus d’informations, contactez notre service juridique

 

 

Exemples d'escroquerie

 

Les réclamations se multiplient concernant des achats et des ventes de véhicules en ligne sur des sites tels que Mobile.de, Autoscout24 ou ebay. Un groupe d’escrocs organisé au niveau international profite depuis plusieurs années de ces plates-formes d’annonces pour tromper les consommateurs. Les modes opératoires sont bien souvent les mêmes.

 

 

CONSEILS

 

Dans de tels cas de fraude, nous vous conseillons vivement de :

  • porter plainte auprès des services de police/gendarmerie (ce sont les interlocuteurs compétents lorsque les particuliers sont victimes d’une escroquerie) ;
  • prendre contact avec votre banque et votre établissement de carte de crédit afin de connaitre d’éventuelles garanties ;
  • consulter d’éventuels forums de discussion sur internet qui pourraient faire état des mêmes problèmes. Il peut être opportun deregrouper les diverses plaintes auprès d’un même commissariat ou d’un même procureur.